Canada

Québec (ville)

Après quelques heures de route nous voilà à Québec. Encore une ville où il est très compliqué de se garer, ce qui nous vaudra d’ailleurs le premier jour une contravention de 63$ pour stationnement interdit. Interdit ce jour là, à cette heure là, à cette place là…

Pour comprendre les panneaux pourtant en Français, il faut un doctorat ou équivalent minimum !

Cela n’entache en rien notre enthousiasme à découvrir la ville.

Quel plaisir de  découvrir le seul vrai marché sous les halles bordant le fleuve Saint-Laurent.

En longeant les rives nous nous arrêtons devant le “Polar Prince”. Un bateau brise-glace en escale exceptionnelle pour une expédition scientifique et humaine de grande envergure: le Tour du Canada en passant par l'Arctique.

Nous sommes invités à monter à bord, visiter le navire et passons un petit moment avec l'équipage pour avoir les détails de ce périple qui se veut être un message fort. Celui de rassembler notamment les communautés Francophones, Anglophones et Autochtones du pays.

Nous continuons de flâner dans le vieux Québec et arrivons dans le quartier Petit Champlain sur la place Royale et son église. On se croirait dans un petit village Français.

Nous montons jusqu'à l’incontournable Château de Frontenac chaussé de son immense esplanade de bois (la terrasse Dufferin). Nous visitons l’Hôtel du Parlement avec un guide. Nous nous dirigeons du côté de la Citadelle et des Plaines d’Abraham. Déambulons la rue des Artistes. Contemplons le “Traversier” faire sa navette de liaison maritime entre Québec et Lévis.

Mangeons quelques produits locaux, notamment des “têtes de violons”, des “tires d'Érable”,encore de la “Poutine” mais 100% maison, ainsi que des bières artisanales, comme à chaque fois.

À une poignée de kilomètres nous faisons une halte aux impressionnantes Chutes de Montmorency. Nous montons l’interminable escalier de bois et empruntons le sentier pour se rendre sur le pont suspendu au-dessus des Chutes. La vue est superbe. L'Île d'Orléans en face nous fait de l’œil.

Nous faisons donc cap vers elle. Nous parcourons le tour de celle-ci avec quelques arrêts dans une fromagerie, une érablière, une exploitation de fruits, une microbrasserie et la tour observatoire.

Mention spéciale pour la ville de Québec, ville magnifique avec un certain cachet, très agréable d’y déambuler, beaucoup de musiciens de rue, des gens chaleureux, on a adoré s’y perdre et s’y retrouver. Un petit bout de chez nous ailleurs...

 

Au revoir Québec !

Commentaires: 0