Canada

 Montréal

Première étape de notre Tour du monde

Dimanche 21 Mai 2017, il est 10h du matin, nous voilà tous les trois arrivés sans encombres à Montréal. Première étape de notre long, très long voyage.
Un petit motel sans prétention nous attend. Nous avons 15 jours pour trouver notre "maison roulante".
Entre les recherches internet sur les petites annonces "Kijiji" et "Lespacs" (l'équivalent de notre "Leboncoin"), la location de voiture, les allers-retours en bus/métro puis les vas et viens à pied, nous parcourons le tour de l'île de Montréal et même plus.

Nous prenons le temps de visiter le vieux Montréal et de se fondre dans le quotidien des habitants malgré la priorité des recherches. Ce qui nous frappe tout de suite, c'est l'hospitalité, la gentillesse et l'intérêt que les Québécois nous manifestent et portent aux gens en général. C'est assez déstabilisant pour nous qui venons de France. Le Québec mérite largement son titre de pays où il fait bon vivre. Il suffit juste de venir pour le constater.

Et puis nous faisons l'acquisition du Van. Nous quittons ensuite le motel pour continuer notre visite de l'île et ses alentours.

Sur la photo vous pouvez voir un magasin Walmart. Tout voyageur en mode road-trip s'y arrête au moins une fois : un endroit sûr pour dormir avec le wifi gratuit sans sortir de son véhicule, pratique !

Belle ville vivante et conviviale, regorgeant de musées, de monuments et de bâtiments impressionnants. Surplombant le fleuve Saint-Laurent, plusieurs ponts dont le célèbre "Pont Jacques Cartier" tout en métal, nous permettent d'y accéder.

On peut aussi parcourir le village Olympique et son stade controversé. En effet, le toit rétractable est bloqué en position fermée a tout jamais !

On peut aussi faire un arrêt au "Gibeau Orange Julep", l'ancêtre du fast-food. Reconnaissable à son énorme boule orange. On peut y déguster d'excellents burgers et le fameux jus d'orange crémeux, incontournable ! Et pour les gros mangeurs, rien de tel qu’une bonne « Poutine », un plat emblématique du Québec. Ou encore se délecter du véritable Bagel, fait au moment de la maison Saint-Viateur dans le quartier juif, un must !

Après avoir parcouru le Montréal "du dessus", on peut déambuler dans les 32 km du Montréal souterrain. Une seconde ville s'ouvre à nous. Des milliers de boutiques en tout genre: restaurants, cinéma, salles de spectacles, arène, salons esthétiques, etc...histoire de continuer à vivre pendant le long et rigoureux hiver qui attend les habitants.

En périphérie on retrouve les quartiers typiques avec les maisons sans clôtures, les grandes avenues, les parcs, les motels, les fast-foods omniprésents, les voitures aux grosses cylindrées.

Et même la meilleure cave à bières de la ville. Merci Olivier pour ces fantastiques découvertes locales ! ("Le frigo des dieux" sur Sharebrooke East).

Tout est démesuré, il y a de l’espace pour tout, partout. Par contre les deux gros points noirs : les routes dans un état déplorable (centre ville, périphérie, autoroutes) et l’interdiction omniprésente de se garer.

Commentaires: 0



 Bienvenue sur notre planète !

Suivez nos aventures pendant notre Tour du Monde en Van !

Un aller simple pour la liberté ! sans date de retour !!!