Canada

Île-du-Prince-Édouard

Voila la plus petite des provinces canadiennes, l’Île-du-Prince-Édouard. On la surnomme notamment “l’Île aux patates”.

En effet, y cultiver des pommes de terre est une vraie façon de vivre. C’est bien plus qu’une simple industrie.

Les insulaires sont fiers de la haute qualité de ce qu’ils produisent. Un musée est même érigé en l’honneur de la pomme de terre.

 

Le sable, la terre et la roche de l'île ont une couleur brun-rouge unique dû à une forte concentration d’oxyde de fer.

Nous nous y sommes rendus depuis le Nouveau-Brunswick en empruntant le Pont de la Confédération long de ses 13 km, moyennant environ 50$ canadien.

Le pont culmine à 40 mètres de haut tout le long avec un passage à 60 mètres de haut pour laisser passer les bateaux. Un bien bel ouvrage.

Green Gables, sa ferme et ses environs ont servi d'inspiration pour le roman "Anne... la maison aux pignons verts" de Lucy Maud Montgomery. Tout un mythe ici et bien plus: 60 millions de livres vendus dans le monde.

Avec ses petits ports de pêche, ses plages, ses champs de patates à perte de vue et ce brun-rouge omniprésent, le tour de l'île est vraiment plaisant. Entre camping sauvage, randonnées et dégustation de produits locaux, il y a de quoi faire !

L'intérieur des terres est aussi charmant, surtout Charlottetown la capitale de la province. Elle a accueilli la première étape de la Confédération canadienne.

Commentaires : 0

 Bienvenue sur notre planète !

Suivez nos aventures pendant notre Tour du Monde en Van !

Un aller simple pour la liberté ! sans date de retour !!!