Notre philosophie de vie : En Amérique Centrale

Article 22

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    maman (mardi, 04 décembre 2018 21:53)

    tre belle photos et commentaires quel experiances qel aventure de savoir que vous etre heureux pour moi c est le manque seulement continue cette decouverte de notre planetre

  • #2

    Deux Bretons autour du monde (mercredi, 05 décembre 2018 16:57)

    Alors là pour le GPS je te décerne une médaille vraiment sa serait impossible pour nous au vu du nombre de dispute que nous avons eu même avec un GPS...lol. Vous êtes trop fort. Je te l'avoue c'est la première fois que je lis un de tes articles, mais je vais continuer. J'ai adorer et je suis daccord avec toi en tout points. Plus nous avons avancé dans notre voyage moins nous avons eu peur, les douaniers de chaque frontière, les policiers...sont devenus des copains avec qui nous rigolons. Une de mes plus grandes peur avant de partir était de tomber en panne au milieu de nul part...Nous sommes tombé en panne régulièrement dans des endroits légèrement perdu...mais il y a toujours des solutions ca ne me fait plus peur. Je n'osait pas allez toute seule faire pleins de choses maintenant plus aucun soucis. Nous avions voyagé avant mais jamais plus d'un mois et demi pour moi. En 1 an je me rend compte a quel point nous avons ouvert nos esprits, la vie en van, les rencontres que nous avons faites tout est plus intense. Oser c'est la vie. A bientôt sur notre belle planète et partager un moment avec vous pour parler de notre liberté � et encore bravo pour ton article
    Ps vos photos sont magnifiques

  • #3

    Vis Ma Planète - Marjo (dimanche, 09 décembre 2018 16:05)

    Tout d’abord merci beaucoup pour ton commentaire ☺️�� Très contente de savoir que mon article t’ai plu.
    Merci de me décerner une médaille pour mon sens de l’orientation et ma patience. Je vois très bien de quoi tu parles lorsque tu évoques des conflits liés à la route � On se dit qu’après avoir parcouru 45 000 km sans GPS, les autres problèmes sont plutôt facile à gérer �
    Concernant la peur et le fait d’oser, tout a changé depuis que nous sommes nomades. C’est l’effet voyage. Je dirai même plus, c’est « l’esprit du voyageur » (c’est le sous titre de mon article �). Comme tu le dis, les voyageurs ouvrent leurs esprits. De ce fait, nous devenons des êtres de plus en plus libres. Aux oubliettes, la fatalité ☮️
    Nous savons que la fin approche de votre côté, et nous sommes géographiquement loin de vous. Alors rendez-vous sur un autre continent, pour en parler de vive voix � Bonne route et bonne vente ��

 Bienvenue sur notre planète !

Suivez nos aventures pendant notre Tour du Monde en Van !

Un aller simple pour la liberté ! sans date de retour !!!